Actualité 1

Le projet SAFE

Partout dans le monde, la pandémie de Covid 19 a causé d’énormes dégâts sur les économies nationales et sur les activités des particuliers. C’est dans ce cadre que pour répondre aux besoins des producteurs agricoles, que la CNOP-Congo a bénéficié d’une subvention du Fonds international agricole (Fida) dans le projet Safe en 2020.

Il s’agit en fait de résoudre deux problèmes majeurs auxquels se sont heurtés les producteurs agricoles, durant et après la pandémie. Le projet Safe entend atténuer les effets de la pandémie sur la production et faciliter l’accès au marché et l’emploi rural des plus vulnérables. En fait, il faut apporter des réponses aux besoins identifiés des paysans en matière d’approvisionnement (intrants et autres moyens de production de base, digitalisation d’information, commerce, financement adapté, plaidoyer et positionner les organisations paysannes dans le processus de décision parmi les cibles des mesures prises par le Gouvernement).

Safe compte deux catégorie de bénéficiaires à savoir : les petits producteurs vulnérables, les membres des coopératives ou d’organisations de producteurs particulièrement vulnérables (femmes et jeunes). Il compte aussi des bénéficiaires indirects qui sont les familles des membres des coopératives dans la zone du projet (localisation xxxxxx).

Grâce au projet, 30 coopératives sur les 4 prévues ont eu accès à des semences. Pour lutter contre la propagation du Covid, 813 ménages ont bénéficié de kits alimentaires et sanitaires. « Le bilan du projet est plus que satisfaisant dans la mesure où plusieurs coopératives ont été appuyées et des ménages ont reçu des kits alimentaires et sanitaires (10000 kits distribués). Ceci leur a permis d’améliorer leur productivité et éviter aussi la propagation de la pandémie » explique un membre de l’équipe technique de la Cnop-Congo.   

Ce projet a marqué un grand impact dans la vie de la CNOP-Congo et de ses membres. En effet, pour la Cnop, l’objectif serait, d’élargir la zone d’intervention pour que les producteurs de plusieurs départements du pays en bénéficient. Safe a également permis à la CNOP-Congo d’améliorer de façon significative ses mécanismes de coordination des actions sur le terrain avec la mise en place des comités locaux de suivi qui constituent des canaux de communication permanentes avec la base. Elle lui a également permis de développer ses acquis en matière de revolving (fonctionnement d’un fonds, suivi et évaluation…) et de mettre en place une synergie pour développer des appuis de proximité aux membres comme moyen de maintenir les agriculteurs au travail de la terre.   

Bien qu’ayant eu un impact positif sur ses membres,

Témoignage d’un bénéficiaire de Pointe-Noire

Le Projet Safe/2020 viens de me remettre au travail car depuis que le gouvernement avais pris des mesures barrières, j’ai vu mon fonds de roulement s’effriter : frais de transport élevés, plus de fonds pour acheter les semences. Ayant perdu toutes mes semences, je ne me rendais plus dans mon exploitation et cela a entrainé une rétraction dans ma vie familiale, car deux de mes fils ne vont plus à l’école. Quel soulagement donc ! Je constate que nos doléances sont pris en compte par les partenaires. Merci au Fida, à la Propac et à la Cnop-Congo pour cette belle initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *